01 84 16 62 53

Les légendes anéanties "Du vichysme au gaullisme"

Les légendes anéanties "Du vichysme au gaullisme"

  

Le 22 juin 1940, jour-même de la signature de l’armistice entre la France et l’Allemagne, le Lieutenant d’artillerie Eugène DRILLAT, alors âgé de 31 ans, arrive avec plusieurs centaines de ses camarades à l’Oflag II-D de Gross-Born, en Poméranie. Il a été fait prisonnier le 31 mai dans la banlieue de Lille, et entame alors une captivité qui ne s’achèvera qu’en avril 1945. Durant ces cinq années, il écrit deux cent vingt lettres et cartes à sa famille. Ce sont elles qui, retrouvées longtemps après sa mort par sa fille, constituent le point de départ de ce livre. Témoignage fort de cinq années de privations et d’humiliations, elles permettent en effet à l’auteur de retracer un cheminement psychologique et politique qui porte la marque des contraintes matérielles et morales imposées par la captivité, et mettent en lumière les liens complexes qui ont pu exister chez un officier prisonnier entre acceptation de la défaite et résistance, entre pétainisme et gaullisme.
Au-delà d’un simple devoir de mémoire, cet ouvrage voudrait contribuer à une meilleure connaissance de la captivité des Français au cours de la Seconde Guerre Mondiale.  

18,00 €