Comment vendre ses livres d'occasion ?

list Dans: Monde du Livre Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 768

Gibert, Seconde Lecture, La Bourse aux livres vous connaissez ?

Vous êtes sur le point de compléter votre pile à lire (PAL), le problème : votre bibliothèque déborde, vous n’avez plus du tout de place et vous vous sentez démuni. Alors, vous avez optimisé chaque coin de votre salon, de votre chambre, de votre bureau…

Chez Publishroom Factory, on connaît ça aussi. ^^

Aujourd’hui on vous donne des solutions très simples qui vont vous ravir. Solidarité et écologie : ça vous parle ?

Il est possible de vendre en ligne vos livres et permettre à d’autres d’acheter des livres d’occasion. En effet il existe différentes plateformes qui, depuis des années proposent le rachat et la revente de vos livres d’occasion.

Gibert : le pionnier de l’achat du livre d’occasion

Depuis 1988, la librairie familiale Gibert s’est lancée dans l’occasion. Elle achète près de 7 millions de livres de seconde main/an. La librairie vend tout autant de livres d’occasion sur son site internet Gibert.com que sur son application “Je vends” ou encore dans leurs multiples magasins en région et à Paris. Ce sont les livres grands public qui composent la plupart de leurs ventes de livres d’occasion.

Sachez tout de même que les livres que vous souhaitez vendre à Gibert doivent respecter certaines caractéristiques : “non surligné, non corné, tranche en bon état, non jauni ".

Momox

Voir l’application Momox

“Créé en 2004 à Berlin par Christian Wegner, un Allemand alors au chômage, Momox est aujourd'hui le spécialiste de l'achat et de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion (livres, CD, DVD, jeux vidéo…) avec plus de 250 millions d'objets commercialisés sur sa boutique en ligne et sur une quinzaine de marketplaces : Amazon, Ebay... ” Lesechos.fr

La Bourse aux Livres : le dépôt-vente

La Bourse aux livres est une plateforme de dépôt-vente imaginée par 3 étudiants lillois de l’Ieseg. Pour la Bourse aux livres, le livre d’occasion doit être normalisé.

Retrouvez leur application ici : La Bourse aux livres

La Bourse aux Livres rémunère les vendeurs une fois le produit vendu, ce qui permet aux vendeurs de recevoir des gains de deux à trois fois supérieur contrairement aux plateformes comme MOmox, Gibert ou Vendre-Livre qui paie de suite les livres des vendeurs. Aussi, chaque année l’association Bibliothèque sans Frontières reçoit les livres invendus voire invendables de la plateforme.

Kiwibook : l'hybride

Kiwibook est une start-up crée en 2017 à Nîmes propose quant à elle d’un côté la revente de livres d’occasion par lot sur la plateforme Vendre-livre.fr, de l’autre de la revente directe entre particuliers sur kiwibook.fr

Swapbook et Recyclivre : les engagés :

Ces librairies en ligne proposent également aux lecteurs de vendre leurs livres d’occasion. Toutefois sur ces plateformes, ils ont la possibilité de conserver l'intégralité de leurs gains ou d'en reverser une partie ou la totalité à Zero Waste France, une association qui lutte pour la protection de l'environnement.

Swapbook, créé en 2016 par Laure Desegaulx elle est plutôt tournée vers les livres d’étudiants et reverse une partie de sa commission à l'association partenaire de votre choix.

Autres plateformes et applications :

Book Village

Leur slogan “Vends plus. Dépense moins. Consomme mieux.”

Le site web Book village
L'application Book Village

Dokaz

C’est un service “conçu pour ses utilisateurs et non pour les profits !" La plateforme met en relation des acheteurs avec les vendeurs, toutefois elle n’intervient qu’en tant qu’intermédiaire et ne prend aucune commission. Ainsi les vendeurs récupèrent 100% de leurs gains. Contrairement aux autres acteurs du marché Dokaz est un service gratuit.

Les librairies en ligne s’engagent aussi : Decitre, Cultura…

Chez Cultura nous retrouvons "Le Kiosque de l'occasion" et chez Decitre "Seconde Lecture"

Autres solutions

Les boîtes à lire ou boîtes à livres : ce sont des petites boîtes mises à disposition dans les villes et villages, voire même dans certains centres commerciaux.

Le principe : vous déposez vos livres et vous pouvez en prendre d’autres. A condition bien entendu de jouer le jeu : un dépôt, pour un livre. Vous pouvez également déposer vos livres et ne pas en prendre, c’est à vous de voir.

Dons aux bibliothèques municipales : les bibliothèques municipales manquent parfois de budget pour renouveler leur bibliothèque, il est tout à fait possible de leur faire des dons de livres. Néanmoins, tous n’acceptent pas : donc n’hésitez pas à leur demander avant, généralement les responsables de bibliothèque font le tri dans les dons et donnent le reste à certaines associations.

Les associations caritatives : vous avez le choix de déposer vos livres dans des associations caritatives : maisons de retraite, association qui vient en aide aux enfants défavorisés…

©LesEchos

Commentaires

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire